Une formation en manipulation de batterie haute tension pour vos employés

Le domaine du transport terrestre est en période de profondes transformations. Aujourd’hui, en plus des moteurs atmosphériques à essence, d’autres sont hybrides ou électriques. Au cœur de cette révolution technique, on retrouve la batterie haute tension. C’est donc toute une génération d’employés, incluant des assembleurs, mécaniciens, électriciens, magasiniers, secouristes, camionneurs et gestionnaires qui auront à apprendre la manipulation sécuritaire des batteries haute tension.

Afin de prévenir les incidents et de réduire les risques liés à la manipulation et au transport de batteries haute tension, les employeurs pourront dorénavant se tourner vers un guichet unique pour ses besoins en formation. En effet, les cégeps de Saint-Jérôme et de Rivière-du-Loup ont créé le Consortium national d’enseignement des compétences en transport électrique (Connec-TÉ) pour servir les entreprises intéressées par cette voie d’avenir. En s’affiliant, les deux maisons d’éducation deviennent les fournisseurs officiels de formations sur mesure dans un créneau qui totalise plus de 3000 emplois.

Pour Luc Boivin, directeur des ventes chez Simard Suspension — Dramis, cette formation était une occasion à saisir. « Nous travaillons sur plusieurs projets qui nécessitent la manipulation de batteries. De manière proactive, quand nous avons su que la formation était offerte, nous avons contacté les Services aux entreprises du cégep de Saint-Jérôme et nous y avons inscrit plusieurs employés. Ce n’est pas une fois le véhicule du client installé dans le garage qu’il faudra apprendre à manipuler des batteries à haute tension ! » dit-il.

Monsieur Boivin a également suivi la formation qu’il décrit comme « un cours appliqué, avec un équilibre parfait entre la théorie et la pratique, où l’on sent que le contenu a été pensé pour des professionnels. » Il ajoute : « Notre compagnie, comme plusieurs autres, est en mode stratégique avec les nouveautés dans le transport. On regarde ce qui existe, ce qui s’en vient, et l’on tente de toujours actualiser nos connaissances. La filière de l’électrification des transports est constamment innovante et l’on est fiers d’avoir des employés formés adéquatement sur les bonnes pratiques à adopter concernant la manipulation et le transport de batteries haute tension. »

Cette formation est offerte en entreprise, partout au Québec. Pour de plus amples informations, consultez la fiche détaillée disponible sur le site des Services aux entreprises du cégep de Saint-Jérôme.

Les directions de la formation continue et des services aux entreprises des 48 cégeps du Québec vous proposent un accès unique à l’ensemble des services aux entreprises via le site Internet de cegepsetcies.com

À lui seul, le champ d’expertise « Santé et sécurité au travail et secourisme » dans lequel figure le programme de « manipulation sécuritaire de batteries haute tension » propose près de 54 formations à travers le Québec.