Permettre aux employés de progresser dans l’entreprise

Les employeurs qui désirent développer et valoriser l’expertise de leurs employés, retenir la main-d’œuvre qualifiée et augmenter la performance de ces derniers sont nombreux. C’est pourquoi les Services aux entreprises des cégeps du Québec leur proposent le programme de Reconnaissance des acquis et des compétences dans un domaine relatif à un programme d’études offert. Le Groupe Leclerc en a fait l’expérience avec enthousiasme !

Savez-vous qu’il est désormais possible d’obtenir un diplôme pour l’expérience cumulée à l’extérieur des établissements scolaires ? Au cours d’une vie personnelle et professionnelle, plusieurs des habiletés et des compétences développées en milieu de travail peuvent être reconnues par le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et par les entreprises.

La démarche pour transformer les acquis et les compétences en diplôme reconnu consiste à évaluer le savoir-faire et à le comparer aux standards exigés sur le marché du travail par le biais des compétences reliées aux programmes de formation existants. C’est ce que vous proposent les services aux entreprises des cégeps, comme celui de Garneau, à Québec.

Pour les gestionnaires du Groupe Leclerc, les employés font partie de la solution afin de faire face aux défis quotidiens de l’entreprise en croissance. En 2016 et 2017, elle a choisi d’investir dans la reconnaissance des acquis et des compétences de ses employés avec Garneau, à Québec.

Par la démarche de Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC), le Groupe Leclerc a offert à ses employés de reconnaître les compétences développées à travers leurs expériences de travail. Cette démarche donne l’occasion de formaliser l’expérience de travail par l’obtention d’un diplôme, mais elle reconnaît également leur apport à l’entreprise et leur ouvre la porte pour de nouvelles expériences de travail.

Mme Julie Tessier, coordonnatrice à la formation chez Groupe Leclerc, explique que le principal avantage pour son entreprise d’avoir fait affaire avec un cégep était de « profiter d’une structure déjà en place, d’une formule éprouvée et que les employés étaient bien accompagnés dans cette démarche. »

Elle ajoute : « En investissant dans le développement des compétences de nos gens, nous assurons une plus grande rétention de notre main-d’œuvre. Les gens se sentent impliqués et fiers d’évoluer dans l’entreprise. Somme toute, nos employés sont plus heureux et plus engagés face à l’entreprise. »

Étant donné que le processus RAC comporte plusieurs étapes, les séances d’informations données par le Cégep Garneau vous fourniront l’information essentielle à la bonne compréhension du programme (définition, étapes, coûts, durée, inscription, etc.). De plus, comme le processus s’effectue fréquemment à distance, elles vous permettent de rencontrer les divers intervenants qui vous assisteront tout au long du processus.

Pour de plus amples informations, visitez la partie « RAC » du site des Services aux entreprises du cégep Garneau.

Les directions de la formation continue et des services aux entreprises des 48 cégeps du Québec vous proposent un accès unique à l’ensemble des services aux entreprises via le site Internet de cegepsetcies.com

À lui seul, le champ d’expertise « Ressources humaines » dans lequel figure le programme de « Reconnaissance des acquis et des compétences » propose près de 167 formations à travers le Québec.