Les services aux entreprises des cégeps offrent des plans de formations sur mesure 

En région éloignée, les employés spécialisés sont moins nombreux et cette rareté rend le recrutement plus compliqué. Pour régler en partie ce problème, M. Jean-Guy Côté, directeur général de LVL Global, à Ville-Marie, a fait appel aux services aux entreprises (SAE) du Cégep d’Abitibi-Témiscamingue.

« Nous avions absolument besoin d’un électrotechnicien supplémentaire dans la partie modernisée de l’usine. Au même moment, l’un de nos électromécaniciens nous a confié qu’il irait bien en formation pour pourvoir le poste affiché. Nos quarts de travail sont réglés minutieusement, et l’absence d’un technicien se fait rapidement sentir. Nous ne pouvions pas nous permettre d’envoyer un employé en formation à l’extérieur. La solution est venue d’un responsable du SAE du cégep. » dit M. Côté.

Le service de formation sur mesure des services aux entreprises des cégeps du Québec propose, comme son nom l’indique, un parcours d’apprentissage dessiné spécifiquement pour chaque adulte qui s’y inscrit. Dans le cas de LVL Global qui voulait former un électrotechnicien, après la visite du responsable du SAE, il a été décidé qu’il serait formé par compagnonnage, pour ainsi le maintenir en emploi à l’usine.

Le SAE qui reçoit la demande va d’abord s’intéresser au type de formation demandée pour construire, avec l’employeur, une approche adaptée à ses besoins, basée sur le résultat et l’atteinte de compétences mesurables. Un plan de formation et de nombreux outils seront ainsi créés pour que l’employé reçoive, en fin de parcours, une attestation ou un diplôme d’études.

Pour monsieur Côté, cette solution est bénéfique sur tous les plans : « Le jeune que nous avons choisi de former, et la personne expérimentée qui l’a prise sous son aile ont développé une belle complicité. Le jeune apprend beaucoup plus rapidement en ayant accès à la pratique immédiatement après la théorie. Son parcours sera complété, selon le plan adapté sur mesure, dans environ deux ans. D’ici là, on se sert du matériel remis par le cégep pour compléter sa formation. En prime, avec ce plan-là, Emploi-Québec s’est montré disponible pour participer au financement de la formation ! Finalement, l’idée a fait son chemin, et d’autres employés s’intéressent maintenant à ce genre d’apprentissage. »

Il faut dire que LVL Global offrait déjà de nombreux avantages pour attirer et retenir ses employés (parité hommes-femmes enchâssée dans la convention, inscription à la coopérative d’actionnaires, 4 % de la masse salariale en formation et amélioration continue), et ce nouveau créneau d’apprentissage s’y ajoute. « C’est certain qu’on va avoir un lien très étroit avec le SAE du cégep pour regarder d’autres postes stratégiques où ce sera possible d’offrir la formation sur mesure. Juste du compagnonnage, ça se fait partout ou presque, mais quand ça vient avec un titre d’emploi ou un diplôme officiel à la fin du parcours, là on a une valeur ajoutée pour l’employé. Et c’est motivant pour tout le monde ! » conclut M. Côté.

Pour de plus amples informations, visitez la partie « formations sur mesure et services-conseils » du site des Services aux entreprises du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Les directions de la formation continue et des services aux entreprises des 48 cégeps du Québec vous proposent un accès unique à l’ensemble des services aux entreprises via le site Internet de cegepsetcies.com